Vos manuscrits – Le point au 20 janvier 2014

Nous avons déjà reçu et transformés plus de 110 manuscrits pour qu’ils soient lisibles sur nos tablettes. Quelques textes posent problème :

— Textes en PDF : nous vous demandons de nous les renvoyer en format Word, Open Office ou Libre Office pour que nous puissions les transformer au format “e-pub” (reportez-vous à un article de ce blog qui traite de ce sujet). Il ne suffit pas de remplacer .pdf par .doc… Non, vraiment ça ne marche pas comme ça !

— D’une façon générale, les textes ont des mises en page trop sophistiquées et nous devons “défaire” vos présentations. Exemples : polices exotiques, graphismes de titres, textes justifiés (nos tablettes n’ont pas la même largeur que votre page A4), tabulations décalant le texte vers la droite au point qu’il ne soit plus lisible que sur une toute petite partie de la page, sauts de pages ou lignes blanches pour se cadrer sur une page, etc.

L’idéal pour nous : des manuscrits avec une présentation minimaliste, comme si vous disposiez encore d’une bonne vieille machine à écrire. Nous jugeons vos textes et non vos talents de graphistes. C’est d’autant plus vrai que si vous avez la chance d’être édité, le graphiste repartira d’un texte brut pour l’adapter à la charte graphique de l’éditeur.

Merci de nous faciliter ce prétraitement pour que nous puissions passer plus de temps à la lecture.